Boîtier connecté, Big Data et assurance

L’assurance automobile basée sur la conduite devrait atteindre 142 millions d’abonnés d’ici 2023, d’après IHS. Ce type de contrat positionne un boîtier connecté dans le véhicule de l’assuré et en extrait les données concernant la qualité de sa conduite, par exemple la violence des accélérations, les prises de virages… Le principe est d’offrir des remises sur l’assurance si la conduite de l’utilisateur est bonne et paraît sécurisée suite aux analyses.
Ce dispositif requiert des transmissions de données en temps réel, du stockage massif ainsi que des outils d’analyse performants afin de prendre en charge ces volumes massifs de données (Big Data). En 2015, c’est près de 12 millions de conducteurs qui ont souscrits à ce type d’assurance, avec un marché notamment très fort en Italie (10% des conducteurs soit 3,6 millions d’abonnés sur 36,8 millions de véhicules). Selon IHS, les Etats-Unis et la Chine promettent un bel avenir au boîtier connecté et à ce type d’assurance !