Le Big Data peut-il révolutionner la gestion des ressources humaines?

Alors que le Big Data n’inspirait pas les RH il y a encore 1 an, aujourd’hui c’est 90% des responsables RH qui ont une image positive du Big Data et sur les 10% restants, 8% avouent s’y intéresser de plus en plus.

Le phénomène Big Data a été fortement médiatisé et formalisé par les grandes entreprises, notamment avec l’émergence de nouveaux métiers comme le Data Scientist, le Data Architect, le Data Analyst, ou encore le Chief Data Office…

Les professionnels RH voient dans la gestion de données la possibilité de mieux recruter à l’interne et de rendre leur collaborateurs plus proactifs en matière de gestion de carrière. Ils souhaitent aussi exploiter des données externes afin de réaliser des benchmarks sur le recrutement, la fuite des talents et les nouveaux métiers.

Le Big Data provoque néanmoins quelques inquiétudes comme la confidentialité des données personnelles ou la complémentarité entre humain et algorithmes. Mais il vient en appui aux compétences humaines, permettant même au RH de se recentrer sur la dimension humaine de son métier.