Big Data agricole et nouveaux modes de production

Avec la numérisation, la robotique et les données, la plupart des secteurs d’activité sont en train de se transformer. C’est le cas de l’agriculture qui voit ses modes de production modifiés par la révolution Big Data. Les fermes sont de plus en plus connectées : tablettes, drones, internet… La révolution numérique est à l’origine d’une révolution technique et pratique dans le secteur agricole.

Tout d’abord, elle intervient au niveau de la gestion des risques : des modèles prédictifs se dégagent de l’exploitation des données de plus en plus nombreuses et automatisées. Cela permet d’accompagner les agriculteurs dans la gestion des risques sanitaires, climatiques et économiques.

Les fermes deviennent des lieux de recherche, grâce aux capteurs. Plus nombreux et mieux connectés, ces derniers permettent des analyses plus puissantes et facilitent le travail des chercheurs. De plus, ces informations sont mutualisées et deviennent une source d’informations importante permettant d’accélérer la collaboration et les travaux de recherche.

La robotique permet de réduire la pénibilité du travail et les intelligences artificielles sont des aides à la décision pour les agriculteurs.

Internet est un outil qui facilite la formation de l’agriculteur. Les conseils et la formation ne disparaissent pas mais sont virtuels et délocalisés pour gagner en praticité.

Enfin, l’ère du Big Data permet aux consommateurs d’être plus avertis sur les produits qu’ils consomment avec une traçabilité qui les rapprochent du producteur.

Source