webleads-tracker

5 raisons d’associer la BI et la Finance dans votre entreprises

1 – Une vision à 360° pour d’optimiser les processus

Améliorer les analyses de données devient une priorité. À des fins de gestion de performances, les directions financières ont besoin d’afficher leurs analyses  dans des tableaux de bord accessibles et compréhensibles par tous. Cela est rendu possible par l’utilisation de la BI. Celle-ci  propose de nouveaux outils d’analyse dynamique permettant de présenter une synthèse de l’évolution des indicateurs clés d’activité en temps réel et de les adapter rapidement en fonction de nouveaux paramètres. Les méthodes de datavisualisation vous permettront d’améliorer vos reportings pour avoir une vision plus précise de l’activité de votre entreprise sur le marché. Cette approche facilite le partage d’informations et l’interactivité dans la prise de décision.

2 – Une approche unique et simplifiée pour gagner du temps

Le traitement automatisé de l’enregistrement des écritures comptables, le traitement des transactions, le suivi des factures ou la gestion des fiches de paye sont des tâches routinières très chronophages et susceptibles de générer des erreurs. Les tâches répétitives peuvent être déléguée à la BI et ainsi améliorer la qualité des reporting. Avec des solutions simplifiées la direction financière verra un gain de temps significatif  pour des missions stratégiques. Dans un quête d’une modernisation du traitement de la données les directions financières ne peuvent plus se passer de la BI pour analyser plus finement les cycles prévisionnels tels que les budget, prévisions annuelles etc…

3 – Analyse prédictive et agilité de la fonction finance

Avec l’augmentation des volumes de données à traiter au quotidien, la direction financière doit, faire preuve d’agilité. Les nouveaux outils de BI permettront de trier, centraliser, rassembler et structurer toutes les données brutes. Il est possible de coupler des algorithme du machine learning à des solution de BI prédictives. Ces outils performant peuvent aider les directions financière à anticiper les risques d’impayés et identifier les fraudes. C’est un premier pas vers l’intégration des technologie plus avancée de l’intelligence artificielle et du Big Data. Les outils BI feront apparaître très rapidement les indicateurs de performances dont les directions financières ont besoin.

4 – Adaptation au langage métier et maîtrise des risques

Les nouvelles générations d’outils de BI, adoptent surtout le langage du métier et banalisent l’accès à la donnée pour permettre aux différentes fonctions de l’entreprise de créer des rapports sur-mesure. Cela permet dans les directions administrative et financière, la gestion prédictive et les études prévisionnelles sont importantes, il est primordial de ne pas négliger les risques potentiel que peut courir une entreprise tant le le moyen terme que sur le long terme. Afin de trouver le bon équilibre entre la prise de risque et de performance , la BI peut être d’un formidable soutien aux métiers de l’entreprise dans ce domaine en collaboration avec les directions financières.

5 – Une plus grande indépendance de la fonction finance

Les directions financières peuvent accéder à des solutions analytiques sans avoir recours à une aide technique extérieure. Elles gagnent ainsi en indépendance, que ce soit dans la collecte de données auprès de différentes sources dans l’entreprise (marketing, ressources humaines, etc.). En fonction de leur besoin et de leur moyens, pour les entreprises rencontrant des problèmes liés aux technique de digitalisation chez les éditeurs de logiciels, il existe des solutions cloud qui permettront d’externaliser ce type de problème.

Partager cette actualité :

Prêt à vous lancer ?

Si vous êtes prêt à relever le défi avec un partenaire fiable et innovant, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de discuter avec vous de vos besoins spécifiques et de concevoir une solution sur mesure qui vous permettra de tirer pleinement parti de vos données.