LES ENJEUX DE LA BUSINESS INTELLIGENCE

La Business Intelligence est maintenant à la portée de tous ceux qui en expriment le besoin. C’est un outil stratégique de prise de décision qui permet une analyse de données nécessaire à l’avancement des organisations.

La collecte, l’analyse et le développement des données proviennent de sources internes ou externes à l’entreprise, pour optimiser et améliorer les prises de décision.

Tout le processus est basé sur les données. Il est primordial qu’elles soient fiables, car en cas contraire cela peut entraîner des prises de décisions grotesques, susceptibles de mettre en péril l’entreprise.

Son objectif

Elle accompagne les chefs d’entreprises en intégrant les besoins des utilisateurs finaux, ce qui en fait un outil d’une redoutable efficacité. Pour développer de nombreuses opportunités pour les salariés, les chefs d’entreprises devront développer le concept d’open Data. Cela s’accompagne d’une transformation des systèmes d’informations des entreprises qui ont tout intérêt à ouvrir ces données, comme l’explique Patrice Bernard consultant chez Conix Consulting.

L’open Data, couplée à la Business Intelligence, permet d’interagir de manière plus riche et directe avec les clients, les partenaires et les fournisseurs. Cela demande une excellente organisation qui débouchera sur un avantage compétitif clair.

Les entreprises ont une culture de la donnée, elles savent la collecter et la transformer en connaissances actionnables. La donnée est plus à même de faciliter la prise de décision.

La donnée a de la valeur…

« C’est le pétrole du XXIème siècle » pour Frédéric Charles. Les entreprises doivent imaginer la valeur qu’elles pourraient créer avec leurs partenaires et clients en s’appuyant sur un « data écosystème ». Celui-ci pourrait capitaliser sur la BI des entreprises et l’enrichir en retour.

Rationalité, connaissance, performance

La BI est avant tout une affaire de projet et cela tourne autour de la rationalité de la prise de décision.

Les systèmes ID/BI sont mis en place par les décideurs pour obtenir une connaissance approfondie de leur entreprise, définir et soutenir leurs stratégies d’affaires. Acquérir un avantage concurrentiel permet d’améliorer la performance. D’une façon générale, la BI augmente la rentabilité de l’entreprise et la création de valeur.

Elle touche tous les domaines de l’entreprise : finance, commerce, transport, télécommunications, santé, services, etc. Elle s’applique sur la gestion de la relation client, la gestion des commandes, des stocks, des prévisions de ventes.

La mise en place

Un système d’information décisionnel se justifie par la volonté du chef d’entreprise de s’appliquer à :

  • améliorer la rentabilité ;
  • améliorer la réactivité (comment percevoir les changements et adapter l’offre à la demande) ;
  • gagner des parts de marchés ;
  • piloter les coûts ;
  • augmenter la productivité ;
  • améliorer la qualité ;
  • déterminer et anticiper les tendances du marché ;
  • valider des choix d’investissement ;
  • améliorer la visibilité de l’entreprise ;

…En conclusion

le chef d’entreprise doit définir la stratégie de l’entreprise, décider des objectifs par priorité et désigner les responsables qui traduiront les objectifs en indicateurs de performance et en tableaux de bord. Ces responsables piloteront ensuite le système réalisé sur mesure avec des informations spécialisées.